Le territoire de la commune s'étage de 256 à 1200 m, en bas c'est presque le printemps

V_ronica_persica Syrphe___pr_ciser

tandis qu'en haut la neige résiste au soleil. Les raquettes ne sont pas indispensables mais utiles surtout pour sortir des sentiers fréquentés.

Je monte souvent. Un sentier grimpe dans les buis, les chênes pubescents... et les nuisances sonores de l'autoroute. De plus il est verglacé, enfin toutes sortes de raisons, pour me trouver une excuse pour me rendre en voiture par le col du Marocaz au village de la Thuile. De là, par les prés et les bois, je rejoins les falaises qui dominent la vallée.

Mes pas sur la neige sont trop bruyants pour espérer surprendre un animal, je me contente de leurs traces en imaginant, le soir venu tout ce peuple des bois s'affairant en quête de nourriture.

Traces_et_moquettes_de_chevreuil traces_de_blaireaux

Il y a beaucoup de blaireaux et en bonne santé, si j'en crois ce qu'il m'ont donné à observer. Je ferai un album "traces et laissées" car je ne voudrais pas en l'affichant ici qu'un visiteur délicat s'en trouve incommodé !

Au pied des bosquets l'hellébore fétide se redresse, c'est son heure de gloire, pas de concurrence !

032

Le panorama offert par ce modeste belvédère n'a rien à envier aux sommets plus prestigieux des alentours.

029

Cet endroit m'a donné tant d'orchidées et de papillons la saison dernière, c'est un peu mon jardin, je vous y inviterai souvent.

034

Une dernière image...

et je vous dis "merci de votre visite et à bientôt"