Depuis l'enfance je suis toujours en partance   

Ce n'est pas une confidence, juste les paroles d'une chanson de Julien Clerc

Partir Partir
Même loin de quelqu'un
Ou de quelqu'une
Même pas pour aller chercher fortune
Oh partir sans rien dire
Vivre en s'en allant

Partir... Revenir... Etre au milieu de nulle part, souvent dans l'inconfort puis retrouver mon petit chez-moi, mes habitudes et mon Ordi, j'avoue que j'adore ça !

Et pourtant, lorsque l'amorce d'une embellie s'est présentée, alors que j'avais prévu d'aller du côté de l'Auvergne... Je me suis projeté le long trajet qui m'attendait... J'ai hésité... Et à trop gamberger, j'ai raté mon décollage...

Je me suis dit, il ne manque pas d'endroit où promener Lumix par ici

swertia perennis

Et c'est ainsi que Dimanche, j'ai rencontré la Swertie vivace

 l'ennui c'est que les nuages étaient bien accrochés aux sommets savoyards

Lundi pendant que mes chaussures détrempées par ma prospection de la tourbière séchaient je me suis contentée d'une balade en basket d'un intérêt très relatif durant laquelle je me suis adressé maints reproches

~~~~~~~~~~~~~  

Mardi, voyant le ciel enfin dégagé, prise d'une impulsion soudaine, j'ai filé en direction de Méribel pour découvrir un accès au Parc de la Vanoise que je ne connaissais pas encore

Depuis le plan de la Tueda, une brêve montée conduit au vallon du Fruit

2 Août Vallon du Fruit 

 "Les petites mignonnes" selon Heidi ne se sont pas fait prier pour pauser

Le refuge du Saut atteint en 2 h, j'ai poursuivi en direction du col de Chanrouge... Trop de temps sur le canapé ou devant le PC, pas assez d'entraînement, une hanche rouillée...  J'ai dû serrer les dents pour terminer et accéder à la fenêtre...

Vue du col de Chanrouge

J'aurais aimé partager cet instant avec certains (es) d'entre vous

Vue en direction de col Rouge 

Ou bien poursuivre mon cheminement de col en col

  Je rongeais mon quignon de pain et mon fromage, songeant aux longues randos d'autrefois, quand j'ai perçu un mouvement vif sur ma gauche...

col de chanrouge 2 Août 2011

Un couple d'hermines et leurs enfants logeaient dans les rochers proches 

curieuse et vive

Impossible de les compter,  elles disparaissaient par ici et réapparaissaient par là

hermine 00

 la curiosité étant plus forte que la crainte

Merci Lumix

Malgré ma maladresse due à l'émotion, Lumix a su saisir ces instants magiques

~~~~~~~~~~~~~~~~

Et même si mon esprit cartésien se débat contre l'idée qu'il m'arrive d'être guidée

Désormais je ferai confiance à mes décisions instinctives, on ne sait jamais...

 il ne faudrait pas le vexer ce guide !!!

L'important n'est pas de partir, mais d'être là où il faut au bon moment !!!

~~~~~~~~~~~~~~

Quoi qu'il en soit c'était "La belle journée" à ne pas manquer

Les nuages sont déjà de retour